Glossaire des termes

2 TEMPS - Dans ce type de moteurs le mélange de carburant et d’air est aspiré par le carburateur, allumé et le résidu de la combustion est expulsé en une seule révolution du moteur. Le mélange air/carburant est aspiré (sous contrôle du carburateur) dans la chambre de combustion durant la descente du piston. Lorsque le piston remonte le mélange est comprimé et est allumé par la bougie lorsque le piston est au sommet de sa course poussant ainsi le piston à redescendre. Durant la descente, le résidu de combustion est évacué en même temps qu’un nouveau mélange air carburant est aspiré dans la chambre de combustion. Le processus est complété en 2 temps soit la monté et la descente du piston.

2.4 GHz ou 2400 MHz - Les modèles d’aéronefs utilisent la bande 2,4 GHz à 2,4835 GHz du spectre électromagnétique. Cette bande est aussi appelée I. S.M (Industrielle, scientifique et médicale). Technologie introduite par Horizon Hobby en 2005 avec le SPEKTRUM DX-6. Ces émetteurs, utilisés pour la télécommande des modèles d’aéronefs, utilisent un type de modulation appelé modulation par étalement de spectre. Cette technologie est très robuste en ce qu’elle permet à une très grande quantité d’émetteur de partager la même bande de fréquence sans subir de dégradations dues à l’interférence et élimine donc les conflits entre émetteurs. Chaque manufacturier utilise une technologie et des algorithmes différents, mais offrant essentiellement la même protection contre les interférences.

27 MHz - Généralement utilisé pour des modèles jouets et sujet aux interférence, principalement par le système radio bande publique (CB).

3D - Ceci consiste en des manoeuvres acrobatiques complexes et simultanées. Les avions 3D ont généralement des gouvernes surdimensionnées, des débattements très prononcés et des moteurs très puissants leur donnant une performance et une sensibilité maximum.

4 TEMPS - Un moteur 4 temps requiert 2 révolutions pour compléter le même processus qu’un moteur 2 temps. Dans ce cas le mélange air/carburant est aspiré (sous contrôle du carburateur) dans la chambre de combustion durant la descente du piston au travers d’une valve actionnée par le vilebrequin. Lorsque le piston remonte, cette valve se referme et le mélange est comprimé et est allumé par la bougie lorsque le piston est au sommet de sa course poussant ainsi le piston à redescendre. Lorsque le piston remonte, une seconde valve s’ouvre pour laisser s’échapper les gaz de combustion. Lors de la seconde descente, un nouveau mélange air/carburant est aspiré et le cycle recommence. Le processus est complété en 4 temps soit la monté, la descente, la remonté et la redescente du piston.

72 MHz - Les modèles d’aéronefs utilisent une bande 1 MHz de la bande 72 à 73 MHz. Cette bande est divisée en 50 canaux de 20KHz chacun et est réservé à l’usage exclusive des modèles d’aéronefs téléguidés.

ABC / Sans segments - Un acronyme pour Aluminium, Bronze et Chrome ou un alliage contenant du nickel. Ces moteurs ont des pistons en aluminium et un cylindre en chrome ou un alliage de bronze ce qui les rend plus efficace et donne de meilleures performances. Les pistons n’ont pas de segments mais utilisent plutôt de tolérances très serrées pour obtenir le niveau de compression nécessaire. Ces moteurs sont souvent difficiles à actionner lorsqu’ils sont neufs. Justement à cause de ses tolérances très serrées, il est très important de bien faire le rodage de ces moteurs.

ACC – AERO CLUB OF CANADA - L’Organisation qui chapeaute toutes les activités de l’Aviation sportive au Canada.

ACCUMULATEUR LiFe - Les accumulateurs LiFe (LiFePO4 – Lithium-phosphate de fer) ont bien des avantages sur les accumulateurs LiPo (Lithium-polymère) Ces accumulateurs sont beaucoup plus sécuritaires, ont une plus longue vie en termes de nombre de cycle de charge/décharge et ont un moindre impact sur l’environnement en comparaison des LiPo qui contiennent du cobalt. Le voltage nominal d’une cellule LiFe est de 3,3v.

ADAC (STOL) - Avion à décollage et atterrissage court.

ADAC/V (V/STOL) - Avion à décollage et atterrissage court/vertical.

ADAV (VTOL) - Avion à décollage et atterrissage vertical.

AÉRO MODÉLISME - Terme général utilisé pour décrire les activités de construction et de pilotage de modèles d’aéronef.

AÉRO MODÉLISTES - Les personnes qui construisent et font voler des modèles d’aéronef.

AÉRONEF NON-HABITÉ (UAV) - Ces appareils sont conçu pour voler sans pilotes par télécommande utilisant différentes méthodes, soit un émetteur conçu à cet effet, une tablette, un ordinateur portatif, un téléphone intelligent, etc. Ces appareils sont plus connus sous les noms de UAV, drone, aéronef téléguidé etc.

AFFECTATION, (Électroniquement) - Faire reconnaître (affecter) un émetteur 2,4 GHz par le récepteur à 2,4GHz.

AILE - Surface dotée d’un profil aérodynamique produisant une portance suffisante pour soutenir un avion en vol et dont la trainée est compensée par un système de propulsion.

AILE DELTA - Aile triangulaire, de peu d’allongement dont le bord d’attaque est en flèche alors que le bord de fuite est droit, soit perpendiculaire à l’axe de roulis et un bout d’aile généralement pointu.

AILE MÉDIANE HAUTE - Avion à aile médiane montée directement sur le dessus du fuselage sans CABANE.

AILERON DIFFÉRENTIEL - Réglage où l’aileron incliné vers le haut a un plus grand débattement que celui incliné vers le bas de façon à éliminer l’effet de lacet inverse. Cet effet est causé par une trainée plus élevée de L’aileron incliné vers le bas.

AILERONS - Surfaces volantes faisant partie du bord de fuite des ailes et contrôlent le roulis de l’avions sur son axe en se déplaçant en sens opposé. Un virage à droite verra l’aileron droit monter tandis que l’aileron gauche descend.

AILES DE MOUETTES - Forme d’ailes qui ressemblent à des ailes de mouettes apparaissant comme un léger “V” inversé.

AILES DÉCALÉES - Positions relatives des ailes d’un biplan. Un décalage est positif lorsque le bord d’attaque de l’aile supérieure est décalé vers l’avant par rapport au bord d’attaque de l’aile inférieure et vice-et-versa pour un décalage négatif.

AILETTE - Une petite extension, quasi verticale, du bout de l’aile pour réduire l’effet de vortex et améliorer l’efficacité de l’aile.

AILETTES - Montées sur un axe parallèle au plan du rotor et tourné de 90 degrés des pales, ces ailettes sont utilisées pour contrôler le pas des pales sous l’action d’un servo. Ce système permet une réponse plus rapide sans demander un effort excessif du servo.

ALLONGEMENT - rapport entre l’envergure et la corde d’une aile. Une aile à allongement fort aura une grande envergure et une corde étroite, vice et versa pour un allongement faible.

ALTITUDE - La distance verticale entre l’aéronef et le sol.

AMORÇAGE - Action d’introduire du carburant dans les conduites d’essence et dans le carburateur avant le démarrage.

AMPHIBIE - Un hydravion à train d’atterrissage rétractable pour atterrir et décoller de la terre ferme.

ANGLE D’ATTAQUE - Angle que fait une aile, une pale d’hélice ou une pale de rotor avec la direction de l’écoulement d’air.

ANGLE D’INCIDENCE - l’angle entre la corde du profile aérodynamique et l’axe longitudinal de l’avion.

ANTENNE CHARGÉE - Une courte antenne de réception d’environ 6 pouces (15cm) chargée par une bobine (self) qui permet à l’antenne de résonner à 72 MHz sans en avoir la longueur normale (environ 1 m).

APPROCHE - Ceci est la phase la plus critique du vol. Une bonne approche résultera en un bon atterrissage. Il s’agira de bien contrôler la vitesse et le taux de descente durant la section vent arrière, la section de base et la section finale de façon è arriver en bout de piste sans excès de vitesse, résultant en un atterrissage ent, mais avec suffisamment de vitesse pour atteindre la piste. Voir un circuit typique ci-dessous.

ARÊTE DORSALE - Une extension de l’empennage vertical posée sur le dessus du fuselage. Par opposition à l’arête ventrale.

ARÊTE VENTRALE - Une extension de l’empennage vertical posée sous le fuselage Par opposition à l’arête dorsale.

ASCENSION - Manoeuvre pour prendre de l’altitude.

ASSISTANT - Les taches de l’assistant consistent principalement à aider le pilote dans la préparation du modèle, le démarrage du moteur, la manipulation au sol de la zone des puits à la piste, lancement à la main s’il y a lieu et la récupération de l’appareil après l’atterrissage. L’assistant peut aussi jouer le rôle d’observateur.

ATTERRISSAGE - Action de se poser sur la piste.

ATTERRISSAGE À HAUT RÉGIME (Hélicoptère) - Manoeuvre risquée quand l’hélicoptère descend dans son propre sillage à la suite d’un vol stationnaire.

ATTITUDE - La position d’un avion relativement à son centre de gravité i.e. Montée, plongée, vol horizontal, etc.

ATV - anglais pour (Ajustable Travel Volume). Anciennement, avant l’ère des radio programmables, cette fonction permettait d’ajuster le débattement maximum d’une gouverne. Aujourd’hui cette fonction est remplacée par l’ajustement de fin de course aussi appelée en anglais (End Point Adjustment).

AU DESSUS DU NIVEAU DU SOL (AGL) - L’altitude, en pieds ou en mètres, au-dessus du niveau de la piste ou du niveau de l’aéroport.

AUTONOME - Dans le cas d’aéronefs sans pilote, autonome signifie que l’appareil peut exécuter des manoeuvres ou des missions sans interventions extérieures. Un véhicule aérien non-habité autonome n’est pas conçu pour permettre une intervention extérieure.

AUTOROTATION - Une manoeuvre permettant à un hélicoptère d’atterrir lors d’une panne de moteur. La quantité de mouvement (momentum) du rotor est suffisante pour freiner la descente juste avant de toucher le sol.

AVION D’ENTRAINEMENT - Un modèle conçu pour la formation des pilotes. La configuration courante pour ces avions est constituée d’une aile montée sur le fuselage avec un angle dièdre positif élevé.

AXE de LACET - Axe vertical autour duquel l’avion pivote latéralement sous l’effet de la gouverne verticale de l’empennage. Voir aussi AXE de ROULIS et AXE de TANGAGE

AXE de ROULIS - Axe horizontal, parallèle à la direction de vol autour duquel l’avion s’incline latéralement sous l’effet des ailerons. Voir aussi AXE de LACET et AXE de TANGAGE

AXE de TANGAGE - Axe horizontal autour duquel l’avion pivote sous l’effet de la gouverne horizontale (élévateur) de l’empennage.

BALANCE AÉRODYNAMIQUE - Signifie que lorsqu’une gouverne bouge dans une direction, la partie de la surface qui est en avant de la charnière bouge en direction opposée. L’écoulement d’air sur cette partie de la surface aide à pousser la gouverne dans la direction désirée.

BALANCE DES SURFACES VOLANTES - Il y a deux types de balance de surfaces volantes : aérodynamique and statique. Voir BALANCE AÉRODYNAMIQUE et BALANCE STATIQUE.

BALANCE STATIQUE (des gouvernes) - Une gouverne balancé en statique signifie que la partie en avant de la gouverne, devant la charnière, fait contrepoids à la partie arrière. La gouverne est alors en équilibre neutre. La balance peut être ajustée par la position du contrepoids. Une gouverne ainsi balancée est moins susceptible au battement car le servo n’a pas à supporter le poids de la gouverne. Voir aussi CONTREPOIDS.

BARRE DE BELL “FLYBAR” - Barre équipée d’ailettes et montée au-dessus du rotor. Système qui permet de stabiliser le rotor d’un hélicoptère.

BATON DE DÉMARRAGE (CHICKEN STICK) - Un bâton en bois ou en plastique recouvert de caoutchouc à une extrémité utilisé pour faire tourner l’hélice et lancer un moteur thermique.

BATTEMENT - Oscillations non-amortie d’une gouverne qui résulte généralement en une défaillance des charnières, défaillance des servos et, dans les pires cas, de la défaillance complète de la gouverne.

BEC DE BORD D’ATTAQUE - Dispositif servant à empêcher ou à retarder le décollement de la couche laminaire sur l'extrados. La pression élevée de l'intrados passant par la fente permet de redonner de l'énergie à la couche limite sur l'extrados et repoussera vers le bord de fuite le point de décollement. Il permet également une augmentation de la cambrure.

BELL & HILLER - Une système de control de la commande du cyclique (pas des pâles selon leurs positions dans leur révolution) sur un modèle d’hélicoptère afin de réduire l’effort sur le système de contrôle. Bell est le système comportant un plateau cyclique pour contrôler l’angle d’attaque des pales. Hiller est le système de barre volante, avec ailettes, pour une meilleure réponse du contrôle de la commande cyclique.

BLOCAGE, (Mécanique) - Lorsqu’un servo cale ou bouge difficilement dû à des tensions mécaniques.

BOOM STRIKE - Expression anglaise pour décrire un évènement catastrophique causé par un atterrissage suffisamment brutal pour que les pales de l’hélicoptère fléchissent et frappent la bôme. Ce qui résulte généralement dans la destruction d’une pale, de la bôme ou du système de rotor de queue.

BORD D’ATTAQUE - Le bord avant d’une aile et de l’empennage.

BORD DE FUITE - Parties arrière de l’aile et des gouvernes.

BOUCLE - Manoeuvre de voltige aérienne ou l’avion décrit un cercle vertical.

BOUGIE “GLOW” - Une bougie glow est une bougie dont le filament échauffé réagit par catalyse avec le méthanol du carburant, ce qui produit un fort échauffement au niveau du filament, et maintient donc la bougie incandescente.

BOULON/ÉCROU CRITIQUE - Il existe deux de ces boulons sur un hélicoptère, un pour attacher le rotor au mat ou arbre principal et un pour attacher le mat à la structure. Ce sont deux cas de point unique de défaillance où la perte de l’un d’eux est fatale. Aussi appelé JESUS BOLT, terme utilisé par les pilotes d’hélicoptère durant la guerre du Vietnam qui disait que s’i l’une d’entre elles saute alors priez !

BOUT DE PISTE “OVERSHOOT” - Aire de dégagement ou zone au-delà de la piste.

BRAS DE LEVIER - Utilisé dans le calcul de masse et centrage, le bras de levier est la distance entre le centre de gravité à un point donné. Pour fins de calcul, le bras de levier en avant du centre de gravité est positif (+n) et négatif (-n) lorsque mesuré à l’arrière du centre de gravité.

BRAS DE SERVO - Bras rattaché à l’axe du servomoteur qui actionne une tringle.

BUNKER À ACCUMULATEUR - Contenant conçu pour contenir, en cas d’accident, la combustion d’un accumulateur au lithium.

CÂBLES de DRAGUE - Câble ou fil d’acier installés en croisé entre les espars d’une aile pour en limiter la déformation de l’aile sous l’effet de la trainé, limitant du même coup celle-ci.

CABRAGE - Action de cabrer l’appareil en tirant sur le manche dans les dernières secondes avant de toucher le sol pour diminuer la descente et se poser en douceur.

CAMBRURE - Courbure convexe ou concave d’un profil aérodynamique

CANARD - Une configuration où le stabilisateur horizontal ou l’élévateur est monté en avant de l’aile principale.

CANAUX (ou voies) - Le nombre de servos qui peuvent être actionnés indépendamment par l’émetteur et le récepteur.

CARBURANT FAI - Carburant sans nitro-méthane. Le nitro n’est pas permis dans les compétitions de la FAI.

CARÉNAGE - Le carénage consiste en l’ajout de surfaces sur le fuselage pour en améliorer l’aérodynamisme. Celles-ci ne sont pas des surfaces portantes.

CARÉNAGE DE ROUE - Enveloppe aérodynamique entourant les roues pour en diminuer la trainée.

CCCT (en anglais CCCP) - Couplage cyclique, collectif, tangage Le CCCT est le système par lequel les tringleries des servos sont montés directement sur le plateau cyclique, à 120 degrés les uns des autres. Ainsi le plateau cyclique peut être bougé dans toutes les directions, comme monter ou descendre pour la commande du collectif ou s’incliner pour la commande cyclique. Le couplage est fait électroniquement par l’émetteur en autant que celui-ci a cette fonction.

CENTRE DE GRAVITÉ / CG - est le point d'application de la résultante des forces de gravité ou de pesanteur. Ou encore, le point de balance latéral et longitudinal de l’avion.

CERTIFICAT D’OPÉRATIONS AÉRIENNES SPÉCIALISÉES (COAS) - Un certificat d'opérations aériennes spécialisées (COAS) accorde une approbation d'utilisation d'un aéronef sans pilote (UAV) (drone à des fins non-récréatives) et vous indique comment utiliser votre drone et où vous pouvez le faire voler.

CHAPE - Une chape est la pièce reliant une tige de commande ou tringle au guignol d’une gouverne.

CHARGE ALAIRE - Ratio du poids maximum au décollage sur la surface de l’aile.

CHARGE D’ACCUMULATEURS (précautions) - Utiliser un sac ignifuge ou un bunker d’accumulateur pour charger des accumulateurs au lithium. La compagnie West Mountain offre un analyseur d’accumulateur qui mesure la capacité restante de toute sorte d’accumulateurs utilisés en aéromodélisme. N’oubliez pas de vérifier vos accumulateurs, récepteur allumé, à tous les trois vols pour assurer le bon fonctionnement du récepteur et des servos.

CHARGEUR INTELLIGENT (PEAK CHARGER) - Un chargeur qui s’arrête automatiquement lorsque l’accumulateur a atteint sa pleine charge.

CIAM - Comité International d'Aéro Modélisme, une division de la FAI qui définit et fait appliquer les règles de conduite que devront suivre les fédérations nationales affiliées organisant des championnats d’aéromodélisme au niveau national, continental ou mondial.

CIRCUIT - Autre nom pour décrire le parcours rectangulaire que doivent adopter les avions dans le voisinage de la piste. La direction du circuit est déterminée par la direction du vent. Voir APPROCHE

CIRCULAIRE D’INFORMATION (CI) - Une circulaire d’information est un document de Transport Canada qui décrit un moyen acceptable, parmi d’autres, de démontrer la conformité à la réglementation et aux normes.

CISAILLEMENT DU VENT (WINDSHEAR) - Changement soudain de la vitesse et/ou de la direction du vent résultant en un cisaillement dans la couche d’air. Ce phénomène se produit généralement à basse altitude qui peut causer une perte de vitesse très dangereuse lors de l’atterrissage ou du décollage.

CLOISON D’AILE “WING FENCE” - Surface verticale étroite placée le long de l’extrados du bord d’attaque au bord de fuite. Ces cloisons servent à réduire l’écoulement longitudinal d’air le long de l’aile.

CLOISON PARE-FEU - La cloison pare-feu se trouve entre l’habitacle et le capot moteur. On y fixe généralement le support moteur.

CODE D’AMORÇAGE - Code en storage dans une mémoire non-volatile du micro-processeur qui permet d’y télécharger une application.

COLLE CA - Cyanoacrylate - Une forme de super-colle très utilisée dans la fabrication de maquettes.

COMPENSATION - Ajustement des gouvernes en vol de façon à obtenir un vol rectiligne avec assiette constante pour une position neutre des manches.

CÔNE D’HÉLICE - Un cône de plastique ou d’alu, recouvrant le centre de l’hélice.

CONSEIL CONSULTATIF SUR LA RÉGLEMENTATION AÉRIENNE CANADIENNE (CCRAC) - L'objectif principal du CCRAC consiste à évaluer et à soumettre des recommandations portant sur des modifications éventuelles de la règlementation Le CCRAC constitue un partenariat qui regroupe la partie gouvernementale et le milieu de l'aviation, ce dernier comprend un grand nombre d'organismes provenant de l'extérieur de Transports Canada et qui représentent le point de vue général du milieu. On retrouve, parmi ces organismes, des organisations patronales et syndicales représentant des exploitants, des fabricants ainsi que des associations professionnelles.

CONTREPOIDS - Voir BATTEMENT – Par exemple un contrepoids d’aileron.

CONTRÔLEUR (ESC pour Electronic Speed Controller) - Le contrôleur (ou variateur) est un dispositif électronique qui permet de faire varier la vitesse de rotation d’un moteur électrique. Celui-ci contient généralement un BEC (Battery Elimination Circuit), capable de fournir la tension d’alimentation à la partie radio d’un modèle (récepteur, servomoteurs, etc.) et donc d’éliminer la batterie de réception sur les modèles à propulsion électrique.

CORDE - La largeur d’une aile, du bord d’attaque au bord de fuite, mesurée parallèlement à l’axe de l’avion.

CORDE AÉRODYNAMIQUE MOYENNE (CAM) - La moyenne de la corde d’une aile de l’emplanture à l’extrémité.

COUPLE - Le couple moteur est l’effet de roulis induit par la rotation de l’hélice ou de lacet produit par le rotor d’un hélicoptère. L’effet est dans la direction opposé à celle de l’hélice ou du rotor.

COURBES DE COMMANDE PROGRAMMABLES “THROTTLE CURVE / PITCH CURVE / PROGRAMMABLE POINTS” - Terminologie applicable aux hélicoptères. Ces fonctions des émetteurs permettent de programmer une réponse particulière au déplacement du manche. Par exemple, dans le mode RALENTI ÉLEVÉ, vous aurez les gaz à 100% à la position minimum du manche gauche, à 50% à la position centrale et à 100% à la position maximum, ce qui vous permettra de voler inversé. Certains radios ont plus de points programmables que d’autres. Ceci permet un ajustement plus fin de la sensibilité de la commande en fonction de sa position, un peu comme une courbe exponentielle personnalisée. Ceci est souvent utilisé pour le vol stationnaire.

COURSE EN VOL CIRCULAIRE - Courses où plus d’un avion volent en même temps. Un nombre de tours à compléter est établi, incluant des arrêts obligatoires. Le temps le plus rapides définit le gagnant. Un assistant, appelé “pit-man” est affecté pour faire le plein et redémarrer le moteur.

CRA (BEC) –CIRCUITS DE REMPLACEMENT D’ACCUMULATEUR - Inclus dans le contrôleur de moteur, ce circuit permet d’alimenter le récepteur et les servos.

CRABE (CRAB) - Un mouvement de lacet intentionnel pour compenser un vent travers lors de l’approche finale ou de la montée initiale après le décollage.

CRYSTAL - Quartz taillé pour résonner à la fréquence désirée pour l’émetteur et le récepteur dans la bande de 72 MHz. Les systèmes utilisant la bande de 2,4 GHz ne nécessitent pas de cristaux

CYCLIQUE - Commande qui contrôle les mouvements de roulis et de tangage d’un hélicoptère. Ces deux commandes sont faîtes par le manche droit.

DÉBATTEMENT COMMUTABLE (DUAL RATES) - Le “dual rate” permet de réduire le débattement d’une ou de plusieurs gouvernes à l’aide d’un interrupteur 2 positions. Lorsque ce contrôle est engagé, l’avion est moins sensible aux commandes.

DÉBATTEMENT DU SERVO - Angle de rotation du servo de chaque côté du point neutre.

DÉCALAGE DU GOUVERNAIL - Sur les avions de vol circulaire on introduit un décalage du gouvernail afin de pointer l’avion légèrement vers l’extérieur du cercle et maintenir la tension sur les câble de contrôle.

DÉCALAGE DU ROTOR DE QUEUE - Fonction d’un émetteur d’hélicoptère pour une compensation additionnelle de l’anti-couple nécessaire dans le mode ralenti élevé pour tenir compte d’une vitesse du rotor plus élevée. À ne pas utiliser avec un gyroscope de maintien de cap.

DÉCALAGE MOTEUR - Montage du moteur avec un léger décalage vers la droite (2 à 3 degrés). Utilisé pour compenser le couple (la tendance d’un avion à train classique de tourner vers la gauche durant le décollage). Aussi utilisé en vol circulaire pour maintenir l’avion vers l’extérieur du cercle.

DÉCOLLAGE - Manoeuvre qui consiste à accélérer l’avion jusqu’à ce que la vitesse d’envol soit atteinte suivi de l’envol et de la montée initiale. Cette manoeuvre s’applique aux modèles pourvus d’un train d’atterrissage, sinon on doit lancer à la main.

DÉCROCHAGE - Phénomène qui se produit lorsque la vitesse de l’avion est trop faible pour générer une portance suffisante. Dans ce cas l’angle d’incidence de l’aile augmente au point où l’aile ne peut maintenir un écoulement laminaire et décroche.

DÉCROCHAGE DE LA PALE RECULANTE - Situation périlleuse d’un hélicoptère se déplaçant à haute vitesse où la pale reculante n’a pas suffisamment de vitesse relative pour générer la portée nécessaire. Ceci peut causer la perte de contrôle de l’appareil.

DÉCROCHAGE EN BOUT D’AILE - Condition qui se produit lorsque l’extrémité de l’aile décroche en premier. Situation dangereuse car ce type de décrochage produit un effet de roulis important.

DÉCROCHAGE SECONDAIRE - Deuxième décrochage résultant d’une récupération prématurée du premier décrochage.

DÉFAILLANCE RADIO - Les radios peuvent tomber en panne pour plusieurs raisons. Une erreur fréquentes des utilisateurs de la bande de 72 MHz est de ne pas déployer l’antenne de l’émetteur. En général les accumulateurs, les récepteurs les émetteurs, le câblage sont tous susceptibles de défaillances.

DEMANDE - Verbe utilisé dans le code de sécurité de MAAC pour demander aux membres de se conformer à une directive ou d’accomplir une action de façon formelle.

DÉMARRAGE INSTANTANÉ - Possibilité qu’un moteur très chaud puisse démarrer sans alimentation de la bougie si l’hélice est lancée accidentellement. Situation dangereuse à prévenir.

DÉMARREUR ÉLECTRIQUE - Moteur de 12 volt équipé d’un couplage souple que l’on applique sur le cône d’hélice pour faire démarrer le moteur.

DÉRAPAGE - Situation dans laquelle l’avion dérape vers l’extérieur du virage. Ceci peut être causé par l’effet de lacet inverse, par l’utilisation insuffisante des ailerons dans un virage amorcé au palonnier ou peut être intentionnel.

DÉRIVE - Angle entre le cap tenu par l’appareil et son parcours actuel par rapport au sol et causé par l’effet du vent. Terme aussi utilisé pour la gouverne verticale de l’empennage.

DESCENDU - Résultat d’un second émetteur 72 MHz utilisé simultanément sur la même fréquence. Le premier appareil, déjà en vol, deviendra hors contrôle et tombera au sol. On dira que l’avion a été descendu. Tous doivent savoir que l’interférence radio peut causer la perte de contrôle de l’appareil, surtout dans les bandes de 27MHz, 50MHz et 72 MHz pour plusieurs raisons, conflit de fréquence, installation mal faite, bruit de statique, etc. Les systèmes à modulation numérique dans la bande 2,4 GHz sont beaucoup plus robustes pour résister aux interférences mais n’en sont pas complètement exempts. Certains appareils WiFi ou Bluetooth peuvent être sources de problèmes dans certains cas.

DESCENTE - Perte d’altitude intentionnelle.

DÉSORIENTATION - Effet qui se produit lorsque le pilote perd son appareil de vue ou est désorienté parce que qu’il est trop loin pour en voir l’attitude de vol. Ceci se produit aussi lorsque l’appareil passe directement au-dessus du pilote et que celui-ci perd toute référence visuelle à l’environnement.

DESTRUCTEUR DE PORTANCE (SPOILER) - Un destructeur de portance est une surface mobile, située sur l’aile, qui en diminue la portance. L’action des destructeurs peut être conjuguée ou substituée à celle des ailerons pour un pilotage plus fin.

DIALED IN - Terme anglais pour décrire le cas où le mixage du régime du moteur, du cyclique et réglage du rotor de queue est juste à point.

DIÈDRE - Angle que fait l’axe de l’aile avec l’horizontale, positif lorsque l’aile est inclinée au-dessus de l’horizontale et négatif autrement. Une angle dièdre positif augmente la stabilité de l’appareil

DIÈDRE NÉGATIF - Angle que fait l’aile avec l’horizontale lorsqu’elle pointe vers le bas. Voir aussi DIÈDRE.

DIRECTIVE - Un règlement ou une instruction dictant la manière de faire.

DIRIGEABLE - Un aéronef plus léger que l’air avec propulsion et gouvernes permettant d’en contrôler le vol.

DOCUMENT DE SÉCURITÉ DE MAAC (DSM) - Les documents de sécurité de MAAC sont une collection de plusieurs documents qui offrent un éventail d’informations sur différents sujets tels : réglementation, assurances et de bonnes pratiques à appliquer dans l’opérations de modèles. En utilisant la clé de recherche du document DSM 2, un membre peut choisir et imprimer les documents applicables aux catégories d’activités auxquelles il s’adonne. Ces documents individuellement et collectivement, définissent le Code de sécurité de MAAC.

DOCUMENTS DE POLITIQUE ET PROCÉDURES DU MAAC - Les documents de politique et procédure de MAAC sont une collection de plusieurs documents qui offrent un éventail d’informations sur différents sujets tels : réglementation, assurances et de bonnes pratiques à appliquer dans l’opérations de modèles. Nous encourageons tous les membres de bien lire et comprendre les documents qui s’appliquent à leur catégorie d’activité et de s’y conformer.

DOIT/DEVRA/DEVRAIT - Verbe utilisé dans les documents du code de sécurité de MAAC pour exprimer une attente, une obligation à se conformer au code de sécurité.

DRONE - Dans la règlementation de Transport Canada les aéronefs téléguidés sont identifiés comme véhicule aérien non-habité ou UAV. Chaque pays a sa propre définition. Par exemples les États-Unis utilisent le terme “Unmanned Arial System” (UAS) La raison pour laquelle TC utilise le terme “drone” dans ses communiqués aux médias est que c’est le terme le plus répandu et le mieux compris dans le publique pour désigner ces appareils.

DSM / DSM2 / DSMX - Termes utilisés par la compagnie SPEKTRUM pour designer la technologie numérique qui lui est exclusive. Chaque émetteur possède un code d’identification unique appelé GUID “globally unique identifier” auquel le récepteur devra être affecté assurant ainsi qu’aucun autre utilisateur de DSM ne pourra interférer. Le système DSM utilise la modulation par étalement de spectre de type séquence directe.

EFFET DE SOL - Augmentation de la portance crée par l’interaction entre les ailes et le sol lorsque l’appareil est à moins d’une longueur d’aile du sol. Les avions à ailes basses en sont plus susceptibles due à la plus grande proximité de L’aile et du sol. Ce phénomène s’applique aux hélicoptères où le rotor fait fonction d’aile.

ÉLÉVATEUR - La gouverne horizontale de l’empennage qui contrôle le mouvement de tangage de l’avion. La partie horizontale fixe de l’empennage est le stabilisateur horizontal et assure la stabilité horizontale de l’avion alors que l’élévateur permet le mouvement horizontal de l’avion.

ELEVON - Une gouverne à l’arrière du fuselage qui combine les fonctions d’élévateur et d’aileron. Généralement utilisées sur les ailes delta, ces surfaces servent d’élévateur lorsqu’elles bougent dans la même direction et d’ailerons lorsqu’elles bougent en sens opposé. Voir aussi FLAPERON

ÉMETTEUR - L’émetteur est un équipement électronique de télécommunications qui rayonne des ondes électromagnétiques dans l’espace hertzien pour permettre de communiquer ou de contrôler un objet à distance. Plus classiquement appelé radiocommande par les modélistes, celle-ci permet le contrôle à distance de nos modèles.

ÉMETTEUR D’HÉLICOPTÈRE - Un émetteur dont les fonctions sont spécifiques à un hélicoptère, en particulier les fonctions de mixage.

EMPENNAGE - L’ensemble des surfaces de queue comprenant les stabilisateurs horizontaux et verticaux, le gouvernail et l’élévateur.

EMPENNAGE VERTICAL - L’empennage vertical est la surface fixe verticale à l’arrière de l’avion. Il permet la stabilisation de l’avion en lacet.

EMPLANTURE - Extrémité de l’aile fixée au fuselage.

ENBREILLAGE - L’embreillage permet au moteur d’un hélicoptère de tourner au ralenti sans que les pales soient en mouvement. L’embreillage utilise des sabots qui s’écartent par force centrifuge, lorsque le moteur accélère, pour se presser sur le tambour et entrainer les pales.

ENVELOPE DE VOL - L’enveloppe de vol est le profil de performance à l’intérieur duquel l’avion peut voler en toute sécurité. Cette enveloppe est définie par des paramètres à ne pas excéder, tels la vitesse, l’accélération et l’altitude.

ENVERGURE - Longueur de l’aile d’une extrémité à l’autre. Dimension principale d’un avion pour caractériser sa taille. Généralement exprimée en pouce (“) ou en millimètres (mm).

ERREUR DE PILOTAGE - Toute erreur causée par le pilote par opposition à une défaillance mécanique ou électrique.

ESPACE AÉRIEN RÉGLEMENTÉ - Espace aérien de dimensions fixes, précisé comme tel dans le Manuel des espaces aériens désignés, à l’intérieur duquel les vols d’aéronef sont soumis aux conditions qui y sont spécifiées.

ESSIEU DES PALES “FEATHERING SHAFT” - Une tige qui sert d’essieu et d’axe autour duquel pivotent les pales d’un hélicoptère pour varier le pas et permet également d’augmenter la rigidité de L’ensemble des deux pales Par opposition, une tête flottante a deux tiges, une pour chaque pale permettant plus de souplesse entre les deux pales.

EXPONENTIEL - Une option de programmation sur la plupart des émetteurs permettant d’ajuster la sensibilité de la commande selon la position des manches. Ceci permet une plus grande précision de commande autour de la position neutre du manche tout en maintenant le plein débattement des surfaces aux déflections maximum du manche.

FACTEUR DE CHARGE (g) - Ratio portance au poids de l’appareil. En vol stable rectiligne ce ratio est de 1 ou 1g lorsque le poids est égal à la portance. Un ration supérieure ou inférieur à 1 g est le résultat de manoeuvres.

FASST - Système de modulation par étalement spectral, premièrement introduit par Futaba circa 2006. Ce système combine les deux technologies d’étalement spectral, soit les sauts en fréquence et l’application d’un code pseudo-aléatoire appelé séquence directe.

FENTE - Ouverture longue et étroite le long de l’aile près du bord d’attaque pour améliorer l’écoulement d’air à basse vitesse lorsque l’angle d’attaque est élevé.

FFF - Dans l’univers des hélicoptères FFF est un acronyme anglais pour “Fast Forward Flight” c’est-à-dire haute vitesse avant, généralement plus de 50 MPH ou la vitesse maximum de l’appareil.

FILS DE SOUTIENT (Landing wires) - Système de haubans entre les deux ailes d’un biplan pour mieux résister aux efforts subis par les ailes au sol. La section de ces haubans a généralement un profil aérodynamique pour en diminuer la trainée. Ces fils sont fixés en haut du fuselage et vont vers le bas et l’extérieur de l’aile. Par oppositions à FILS VOLANTS.

FILS VOLANTS - Système de haubans entre les deux ailes d’un biplan pour mieux résister aux efforts subis par les ailes durant le vol. La section de ces haubans a généralement un profil aérodynamique pour en diminuer la trainée. Ces fils sont fixés au bas du fuselage et vont vers le haut et l’extérieur de l’aile.

FORCE AÉRODYNAMIQUE TOTALE - La somme des tous les vecteurs de forces agissant sur une surface aérodynamique tels le poids, la portance et la trainée.

FORCE CENTRIFUGE - Force fictive qui agit sur une masse décrivant une trajectoire circulaire et qui pousse cette masse en direction opposé au centre de rotation. C’est cette force qui s’applique sur les pales d’une hélice ou d’un rotor d’hélicoptère

FRÉQUENCE - Désigne la partie du spectre radio utilisée par un émetteur.

FRÉQUENCE DE RÉSONNANCE - Aussi appelée fréquence naturelle est la fréquence de vibration d’une structure qui requiert le moins d’énergie. Une structure, fuselage, excitée à cette fréquence causera le niveau de vibration le plus élevé et pourrait causer des dommages. Par exemple, un hélicoptère équipé de patins surdimensionnés pour l’entrainement verra sa fréquence naturelle abaissée au point d’induire ce genre de résonnance en vol sur-place ce qui pourrait causer un niveau de vibration élevé.

FUITE “FLY-AWAY” - Interruption ou perte du signal de commande rendant le pilote incapable de contrôler l’appareil.

FUSELAGE - La principale structure d’un avion où s’attachent les ailes, l’empennage et le moteur dans le cas d’un monomoteur.

GAIN - Terme qui se réfère généralement au système gyroscopique. Un gain trop élevé causera une oscillation autour des axes contrôlés par un gyro, alors qu’un gain trop faible sous-compensera les perturbations extérieures comme le vent et la turbulence.

GAUCHISSEMENT POSITIF/NÉGATIF (WASH-IN, WASH-OUT) - Technique pour améliorer la portance en augmentant (gauchissement positif) ou en diminuant (gauchissement négatif) l’angle d’incidence de la partie extérieure d’une aile pour compenser l’effet de couple du moteur. Un gauchissement négatif est aussi utilisé pour diminuer le risque de décrochage du bout de l’aile.

GLISSADE - Une manoeuvre qui consiste à faire glisser l’avion latéralement par l’application des ailerons et du palonnier en sens opposé. Manoeuvre utilisé souvent pour perdre de l’altitude rapidement sans avoir à plonger, et ainsi mieux contrôler la vitesse d’approche.

GOUVERNAIL - Aussi appelé dérive ou palonnier. Partie mobile de l’empennage vertical contrôlant le mouvement en lacet.

GOUVERNE BALANÇÉE - Une surface volante comme un aileron ou gouverne de direction dont une partie de la surface s’étend à l’avant de l’axe afin de réduire le battement de la surface.

GOUVERNES - Parties mobiles des ailes et de l’empennage i. e. Gouvernail, ailerons, élévateurs, volets, etc.

GRAVITÉ - Force d’attraction de la terre qui attire tout objet vers le sol.

GUIGNOL - Composante principale pour le vol circulaire constitué par un, deux ou trois fils connectés entre la poignée de contrôle et le modèle. Désigne également la pièce fixée à une gouverne ou s’attache une des extrémités de la tringle, l’autre étant rattachée au bras du servo.

HAUBAN D’AILE - Tiges ou câbles fixés à une extrémité au bas de fuselage et à l’autre extrémité au point milieu de l’aile. Le but étant de répartir les charges appliquées à l’aile, en vol, sur deux points du fuselage plutôt qu’un seul dans le cas d’une aile en porte-à-faux ou cantilever.

HAUBANS de CABANE - Sur un biplan, c’est le haubanage qui supporte l’aile supérieure au-dessus du fuselage.

HAUBANS INTER-PLAN - Utilisé sur les biplans entre les deux ailes.

HÉLICE - Appareil de propulsion, constitué par des pales dont les surfaces sont disposées régulièrement autour d'un moyeu actionné par un moteur et appliqué aux aéronefs.

HÉLICE EN POUSSÉE - Configuration où le moteur et son hélice sont montés à l’arrière de l’avion. Celui-ci est alors propulsé par la poussée de l’hélice.

HÉLICE EN TRACTION - Configuration où le moteur et son hélice sont montés en avant de l’avion. Celui-ci est alors propulsé par la traction de l’hélice.

HILOIRE (COAMING) - Anneau de protection rembourré autour de l’ouverture d’un poste de pilotage ouvert.

HYDRAVION à FLOTTEUR - Hydravion utilisant un ou deux flotteurs contrairement à un hydravion de type bateau volant utilisant le fuselage comme coque.

INSPECTION PRÉ-VOL - Vérifications essentielles qui doivent être faites avant chaque vol.

INTERFÉRENCE RADIO - L’interférence se produit lorsque deux émetteurs utilisent la même fréquence ou des fréquences très rapprochées. Ce phénomène peut causer une perte de contrôle dans les systèmes opérant dans la bande de 72 MHz mais n’affectent pas les systèmes à 2,4 GHz.

INVERSION DE SERVO - Capacité d’un émetteur d’inverser le mouvement de chaque servo.

JEU - Décrit le jeu d’entredents entre deux roues d’engrenages. Un jeu trop grand peut résulter en un saut de dents ou bris de dents. Un jeu trop serré causera une usure précoce.

JEU - Imprécision dans le couplage entre les servos, les tringles et les guignols, permettant à une gouverne de bouger sans que le servo soit actionné.

LACET - Voir AXE de LACET

LACET INVERSE - Lorsque les ailerons sont utilisés, l’aile montante génère plus de trainée que l’aile descendante et donc induit un mouvement de lacet dans la direction opposée au virage.

LANCEMENT PAR TENDEUR - Méthode de lancement d’un modèle utilisant un câble élastique.

LANCEMENT-À-MAIN - Dans le cas d’un avion qui n’a pas de train d’atterrissage, en le lançant avec les mains.

LAQUE - est liquide plastifiée, avec ou sans pigmentation de couleur, appliqué sur un avion recouvert de tissu. Il resserre et rigidifie le tissu tendu sur les cellules, ce qui le rend hermétique et résistant aux intempéries. Ce laque est généralement un butyrate qui désigne autant les laques anciennement utilisés que les acryliques utilisés aujourd’hui.

LIAISON À BILLE - Connection mécanique utilisant une bille pour la partie male et une partie femelle qui s’enclenche sur la bille.

LITHIUM ION-POLYMÈRE (LiPo) - Un des types d’accumulateurs récents le plus utilisées pour les aéronefs électriques. Ces accumulateurs ont une capacité de stockage d’énergie très élevée pour leurs poids en comparaison des accus NiMh ou NiCd. Le voltage nominal d’une cellule LiPo est de 3,7v.

LOCTITE® (Rouge / Bleu) - Un adhésif utilisé pour assurer la tenue des vis dans un écrou ou trou fileté dans un environnement à haute vibrations. Ce produit est disponible en deux versions, rouge pour une adhésion maximum et bleu pour une adhésion moyenne, permettant de retirer ce boulon si nécessaire.

LONGERON - Le longeron est un élément constitutif d'une aile, correspondant à une poutre disposée longitudinalement (i. e. dans le sens de sa longueur). Le ou les longerons de l’aile portent le poids total de l’avion en vol et lui confère également sa rigidité pour éviter toute distorsion.

MAC - Magazine Model Aviation Canada.

MAINTIEN DE GAZ (THROTTLE HOLD) - Expression pour décrire une fonction disponible sur plusieurs émetteurs en mode hélicoptère. Le commutateur associé à cette fonction permet de verrouiller la manette des gaz au ralenti. Cette fonction permet le transport sécuritaire de l’appareil vers la piste, permet de pratiquer l’autorotation et permet également de reprendre le contrôle de l’appareil en cas de défaillance du rotor anti-couple.

MAINTIENT DE CAP “HEADING HOLD (HH)” - Appelé aussi verrouillage de cap. Un mode d’opération du gyroscope d’un hélicoptère qui maintient automatiquement le cap de l’appareil et compense la tendance de l’appareil de se tourner face au vent.

MANCHE À VENT - Tube en tissus de forme conique et monté sur un mat pour indiquer la direction du vent.

MANETTE (pour vol circulaire) - La manette qui permet au pilote d’actionner les commandes en vol circulaire. Il en existe plusieurs types pour permettre des ajustements plus précis et l’équilibrage en vol.

MÉLANGE PAUVRE - Ratio carburant / air bas. Dans ce cas le moteur chauffera et pourrait l’endommager. En réglant l’aiguille du carburateur dans le sens antihoraire on augmentera ce ratio en laissant entrer plus de carburant.

MÉLANGE RICHE - Lorsque le ratio carburant air est élevé. Si ce mélange est trop élevé la chambre de combustion est inondée et l’efficacité du moteur chute fortement. Il s’agit de tourner l’aiguille dans le sens horaire pour rétablir la situation.

MÉLANGE - Mélange carburant/air. Le ratio carburant air qui détermine l’efficacité du moteur et son régime maximum. Le mélange est ajusté par les aiguilles du carburateur.

MESURE DE PAS - appareil servant à mesurer le pas des pales et des ailettes d’un hélicoptère.

MÉTHANOL (GLOW FUEL) - Carburant utilisé par les moteurs thermiques de type “Glow” à 2 ou 4 temps. Ce carburant est composé principalement de méthanol, de nitro-méthane (de 5 à 40%), de lubrifiants et autres produits chimiques.

MID-AIR - Terme anglais utilisé pour décrire une collision en plein vol.

MIXAGE - La capacité d’un émetteur de combiner deux fonctions de télécommande dans une seule commande.

MIXAGE DE CANAUX - Procédé par lequel 2 canaux ou plus peuvent être actionnés par la même commande de l’émetteur. e.g. : Le gouvernail peut être couplé aux ailerons ce qui permet d’actionner automatiquement le gouvernail lorsque les ailerons sont actionnés.

MIXAGE DE RÉVOLUTION - Une fonction programmable qui permet de coupler la manette des gaz à la manette anti-couple (rotor de queue) de façon à ce que le rotor de queue s’ajuste automatiquement selon la position de la manette des gaz. Fonction qui ne doit pas être utilisée avec un gyroscope de maintien de cap.

MIXAGE DES GOUVERNES - Quand deux types de manoeuvres sont effectuées par la même paire de gouvernes. e. g. Lorsque le roulis et le tangage est effectué par les élévateurs, alors appelés élevons.

MODE 1 - Configuration de l’émetteur où le manche gauche actionne l’élévateur et le gouvernail et où le manche droit actionne la manette es gaz et les ailerons. Mode utilisé principalement en Europe.

MODE 2 - Configuration de l’émetteur où le manche gauche actionne la manette des gaz et le gouvernail et où le manche droit actionne le gouvernail et les ailerons. Mode utilisé principalement en Amérique du nord.

MODÈLE À L’ÉCHELLE - Modèle réduit constituant une réplique à l’échelle d’un avion pleine grandeur come un mustang P-51 ou un Cessna.

MODÈLE D’AÉRONEF - Un aéronef, incluant les véhicules aériens non-habité (UAV), aussi appelés drones d’un poids maximum de 35 kg propulsé mécaniquement et utilisé à des fins récréatives. Dans la dernière édition du Règlement de l'aviation canadien (RAC), Transport Canada a remplacé cette définition par : systèmes d’aéronefs sans pilote (UAS) Voir définition UAS.

MODÈLE DE FUSÉ - Une fusé équipée d’un moteur qui génère une impulsion maximum de 160 N*s, d’un poids total au décollage de 1500gm et équipé d’un parachute ou autre dispositif pour en ralentir la chute.

MODÈLE DE VITESSE - Un appareil de vol circulaire spécialement conçu pour les compétitions chronométrées de vitesse.

MODÈLES SPORTIF (SPORT PLANE) - Terme général pour désigner un avion pour pilote de calibre intermédiaire mais capable de manoeuvres acrobatiques.

MODULATION PAR ÉTALEMENT DE SPECTRE (SPREAD SPECTRUM) - Technique de modulation numérique utilisée dans la bande de 2,4GHz. Cette technique permet d’avoir plusieurs utilisateurs partageant simultanément cette bande tout en étant virtuellement immune aux interférences.

MONO-LINE - Expression anglaise pour décrire un dispositif de contrôle de vol circulaire développé par Victor Stanzel utilisant un seul fil pour contrôle l’élévateur de l’avion. Utilisé dans certains modèles de courses là où cela est permis.

MONOCOQUE - Type de conception de fuselage utilisant un squelette interne minimal et où l’intégrité de la structure est principalement assurée par la peau recouvrant les cadres, cloisons et longerons dont la section est ronde ou ovale. Il y a différents types de conception monocoque, soit semi monocoque où la peau est renforcée par des longerons et coque renforcée où une structure élaborée supporte la peau.

MOTEUR À CAGE FIXE - Moteurs sans balais où le corps bobiné (rotor) et l’arbre de couche tournent à l’intérieur de la cage (stator) où sont fixée les aimants permanents à la manière d’un moteur à balais. Ces moteurs ont un couple assez faible et requièrent généralement un engrenage réducteur.

MOTEUR À CAGE TOURNANTE (OUT-RUNNER) - Autre type de moteur sans balais où le corps bobiné est fixe et l’arbre de couche et la cage extérieure tournent. Ces moteurs produisent un couple supérieur et sont donc plus puissants que les moteurs à cage fixe (in-runner)

MOTEUR À ESSENCE “GASSER” - Terme utilisé dans le jargon de l’aéromodélisme pour désigner un moteur à essence.

MOTEUR CALÉ OU HÉLICE CALÉE - Atterrissage forcé lorsque le moteur est calé.

MOTEUR SANS BALAIS - Gamme de moteurs sans balais très utilisés pour les modèles électriques. Ces moteurs sont plus puissants que les moteurs à balais et sont maintenant la norme en aéromodélisme. Ces moteurs peuvent être à cage tournante ou fixe.

NACELLE - Structure aérodynamique entourant certaines parties de l’avion comme le moteur ou la cabine de pilotage

NACELLE MODIFIÉE - Une nacelle de moteur modifiée avec des découpes ou autres déformations pour faire place aux cylindres du moteurs.

NERVURES - Élément d'aile situé dans le sens du déplacement de l'avion entre l’extrados et l’intrados et conférant à celle-ci le profil aérodynamique choisi. Aussi, pièce structurale du fuselage qui lui donne sa forme.

NEZ-DE-FACE “NOSE-IN” - Manoeuvre en vol stationnaire où le nez de l’hélicoptère fait face au pilote. Ces manoeuvres constituent un stage avancé dans la formation de pilotes d’hélicoptères.

NiCd - Abréviation pour nickel cadmium, c’est-à-dire une cellule utilisant un électrolyte à base de Nickel et un électrode en cadmium. Les accumulateurs composés de cellules NiCd, aussi appelés “NiCad” sont des accumulateurs rechargeables utilisés dans les appareils radio et les moteurs électriques. Ce type d’accu est de moins en moins utilisés en faveur de accus NiMh et LiPo

NiMh - Abréviation pour nickel hydrure de métal, autre type de matériaux utilisés dans les accus rechargeables. Cette technologie a remplacé le “NiCd” ayant jusqu’à 3 fois la capacité de NiCd pour un même poids. Seules les accus Li-Pos et LiFe sont supérieures aux NiMhs.

NITRO - Abréviation de nitro-méthane. Un des principaux composés du carburant de type “glow”. Le nitro-méthane augmente l’énergie spécifique du carburant en augmentant sa capacité d’absorption de l’oxygène et donc l’efficacité de combustion du mélange carburant/air.

NMM – NIVEAU MOYEN DE LA MER - Le niveau moyen de la surface de la mer tenant compte des niveaux moyens de marée, utilisé comme niveau de référence pour définir l’altitude. À ne pas confondre avec Altitude par référence au sol.

NOEUD - Unité de vitesse exprimée en miles marins par heures. 1 mile marin correspond à 6080 pieds. 1 noeud ou 1 kt égal 1,15 Mph ou 1,85 kM/h.

NOMENCLATURE DU MATÉRIEL RADIO (NMR) - La Nomenclature du Matériel Radio (NMR) est une publication d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada qui donne la liste du matériel radio pour lequel un certificat a été délivré pour utilisation au Canada.

NON-À-L’ÉCHELLE - Tout modèle ou maquette qui n’est pas un modèle réduit d’un aéronef pleine grandeur.

NOTAM - Un Avis aux navigants international (NOTAM) est un avis diffusé par un moyen de télécommunication donnant sur l'établissement, l'état ou la modification d'une installation, d'un service ou d'une procédure aéronautiques, ou d'un danger pour la navigation aérienne, des renseignements qu'il est essentiel de communiquer à temps au personnel impliqué dans les opérations aériennes.

NOURRICE - La nourrice est un réservoir de carburant additionnel dont le but premier est d’éviter le désamorçage. Elle se situe entre le moteur et réservoir principal où elle se réalimente en permanence. La nourrice n’a pas de plongeur, sa prise de carburant se trouve au milieu du réservoir ce qui évite d’aspirer une bulle d’air qui pourrait se former en périphérie du réservoir. Même s’il y a de l’air aspiré dans le réservoir principal, le moteur ne cale pas grâce à l’effet de la nourrice.

NUMÉRO DU CANAL - En référence à la fréquence du canal utilisé et du cristal associé dans la bande de 72 MHz.

OBJECTIF - Basé sur des faits plutôt que sur une opinion.

OBSERVATEUR - L’observateur s’acquittera des tâches qui lui auront été assignées par le pilote. Normalement, ces tâches pourraient se résumer à fournir de l’information telle que; la position d’autres appareils en vols et du potentiel de collision avec celui du pilote ou, de communiquer les intentions du pilote aux autres comme le décollage ou l’atterrissage L’observateur est une personne qui doit demeurer en contact visuel en tout temps avec l’appareil du pilote, et ce sans aide visuelle autre que des verres de prescription ou verres fumées. L’observateur peut aussi aider le pilote pendant un vol inaugural en l’aidant par exemple avec les ajustements d’équilibrages de l’appareil sous la direction du pilote.

OEM - Équipement en provenance du manufacturier original.

PANNEAU D’ALIMENTATION - Un tableau de contrôle qui permet d’actionner les différents appareils utilisés sur le terrain comme le démarreur, le pompe à essence etc. et qui est généralement alimenté par un accumulateur de 12 v.

PARK FLYER - Terme consacré donné à de petits appareils à propulsion électrique qui peuvent être utilisés en toute sécurité dans les parcs publiques, cours d’école ou terrains de stationnements, ou autres espaces ouverts.

PAS FIXE - Un terme qui désigne un hélicoptère qui n’a pas de commande de collectif mais dépend plutôt de la vitesse du rotor pour contrôler l’altitude.

PASSER AU VENT - Action d’un avion à tourner naturellement nez au vent due à l’action du vent sur l’empennage vertical.

PATINS AUGMENTÉS (hélicoptères) - Patins surdimensionnés permettant de compenser un atterrissage moins précis le rendanl plus sécuritaire pour un apprenti pilote. Ces patins sont constitués de deux longues tiges, croisée sous les patins originaux et munis de boules amortissantes aux extrémités.

PCM - Modulation numérique où la position des commandes est envoyée au récepteur sous forme d’un nombre binaire représentant la valeur de la position désirée. Cette méthode est très robuste en termes de résistance au bruit. Ce type de récepteur peut garder en mémoire la position par défaut des commandes, en cas de perte de signal (Appelé sécurité intégrée ou “failsafe”).

PEUT/POURRA/POURRAIT - Verbes utilisés dans les documents du code de sécurité de MAAC pour exprimer une suggestion ou une attente.

PIROUETTE - Manoeuvre d’un hélicoptère où le mouvement en lacet est très élevé lorsque la queue décrit un ou plusieurs tours autour de l’axe du rotor.

PISTE CIRCULAIRE - Une surface de gazon ou pavée spécialement conçue pour le vol circulaire

PLAN HORIZONTAL DE LA QUEUE - Voir stabilisateur horizontal.

PLANEUR - Un avion sans moyen de propulsion et qui utilise les courants ascendants pour maintenir ou gagner de l’altitude.

PLATEAU CYCLIQUE - Plaque tournante concentrique à l’arbre du rotor et qui actionne les bielles de pales pour en contrôler le pas. La gouverne cyclique s’accomplit par l’inclinaison du plateau et la gouverne collective s’accomplit par la montée ou descente de l’ensemble du plateau.

PLONGEUR - Le plongeur est l’extrémité lestée de la durite d’alimentation en carburant dans un réservoir. Il permet, par gravité, d’alimenter le moteur en carburant dans toutes les attitudes.

PLUG-N-PLAY (PNP) - Expression anglaise appliquée aux modèles prêts à voler mais sans récepteurs permettant au pilote d’utiliser son propre matériel.

POINTEAU - Le pointeau est une vis conique, montée sur le carburateur d’un moteur thermique, qui règle le débit de carburant en fonction de son serrage. Cette vis a pour but de régler la quantité de carburant qui arrive au gicleur. Certains carburateurs ont deux pointeaux, un pour le ralenti et un pour le régime maximum.

POLITIQUE - La politique de l’association est l'ensemble des pratiques, des faits, et des décisions de l’organisation dans le but de réaliser ses objectifs.

PORTANCE - La force exercée sur la partie supérieure d’un profil aérodynamique (extrados) créée par une plus basse pression le long de sa surface.

PORTANCE DISSYMMÉTRIQUE (hélicoptère) - La pale du rotor qui se déplace vers l’avant a une portance plus élevée que la pale qui se déplace vers l’arrière Ceci cause un mouvement de roulis lorsque l’hélicoptère prends de la vitesse.

PORTANCE TRANSLATIONELLE - Le disque du rotor génère une portance additionnelle lorsque l’appareil quitte le vol stationnaire et acquiert de la vitesse.

POSÉ DÉCOLLÉ (TOUCH-AND-GO) - Pratique de décollage et atterrissage où l’atterrissage est immédiatement suivi d’un décollage sans faire d’arrêt complet.

POSITION INITIALE - (hélicoptères). La position et l’orientation de l’appareil pour le décollage. Pour l’entrainement cette position est nez au vent et la queue pointée vers le pilote. Le distance entre le pilote et l’appareil devra être de 7 mètres minimum.

POUSSÉE - Force générée par une hélice, une turbine et qui propulse l’appareil.

POUTRE DE QUEUE - Partie horizontale de l’hélicoptère qui supporte l’empennage et le rotor de queue ou rotor anti-couple.

PRESQUE PRÊT À VOLER (ARF) - Le fuselage, les ailes et l’empennage sont préfabriqués chez le manufacturier. Il ne reste qu’à assembler, installer les servos, le récepteur, les accumulateurs et la motorisation.

PRÊT-À-VOLER (BIND-N-FLY ou BNF) - Marque de commerce de Horizon Hobby pour la commercialisation de certains appareils, dont ParkZone et E-Flite. Ces appareils sont livrés prêts-à-voler mais sans émetteurs.

PROCEDURES - Une série d’actions à accomplir dans une séquence prédéterminée et établie comme recommandable.

PROFIL À ÉCOULEMENT LAMINAIRE - Un profil aérodynamique à faible trainée qui maintient un écoulement laminaire sur la majorité de sa surface. Ces profils sont généralement minces et dont l’épaisseur maximum est approximativement au milieu de la corde.

PROFIL AÉRODYNAMIQUE - Profile ou section droite d’une surface volante comme une aile. Les profiles aérodynamiques peuvent avoir une cambrure inférieure nulle, moyenne ou symétrique à la cambrure supérieure selon le style d’avion et selon la performance désirée.

PROP - Abréviation anglaise pour hélice.

PUBLICATION CONSULTATIVE MAAC (PCM) - en anglais MAAC ADVISORY POLICY (MAP). Un document de MAAC fournissant des informations et des suggestions en matière de sécurité. Bien que ces suggestions ne soient pas obligatoires, elles n’en sont pas moins pertinentes à tous les membres de MAAC.

PULL-PULL SYSTEMS - Méthode de connexion d’un servo aux guignols installés de chaque côté de la gouverne utilisant deux câbles pré-tensionnés. Ainsi un côté du bras du servo tire sur son câble de commande alors que l’autre côté laisse filer son câble de commande. Ceci permet de diminuer le jeu de la commande.

PUSH/PULL - Expression anglaise appliquée à la méthode de connexion d’un servo aux guignols installés de chaque côté de la gouverne. Ainsi un côté du bras du servo pousse sur sa tige de commande alors que l’autre côté tire sur sa tige de commande. Ceci permet de diminuer le jeu de la commande et d’augmenter l’efficacité du servo.

QUEUE DEVANT - Orientation relative de l’hélicoptère où la queue fait face au pilote.

RALENTI ÉLEVÉ - Un mode d’opération d’un émetteur pour hélicoptère où un interrupteur sur l'émetteur permet de fixer un seuil minimum de gaz, maintenant ainsi toujours une puissance moteur minimum. Il permet aussi, sur certains émetteurs, de sélectionner en vol des courbes de pas et de gaz définies par le pilote. Utilisé pour la pratique de la voltige.

RATIO PORTANCE TRAINÉE - Le coefficient de portance divisé par le coefficient de trainée constitue le ratio portance trainée. Ce ratio est la principale composante dans le calcul de l’efficacité d’une aile.

RC ou R/C - Abréviation anglaise pour “Radio Control”. Téléguidé en français.

RÉCÉPTEUR - Poste de réception placé abord de l’appareil qui permet de recevoir et décoder le signal de commande envoyé par l’émetteur et d’acheminer ces commandes aux servos, contrôleurs, gyros, etc. RÉGION DE CONTRÔLE TERMINALE (TCA) • Espace aérien vertical à partir d’une altitude de base à l'intérieur duquel le service ATC est fourni aux vols IFR.

RÈGLEMENT - Une directive de MAAC pour accomplir une action, une procédure ou pour dicter une conduite.

RÈGLEMENT DE L’AVIATION CANADIEN (RAC) - L’ensembles des règlements régissant l’aviation civile au Canada (incluant l’aéromodélisme) tel qu’édicté par la loi sur l’aéronautique.

RÉGULATEUR (GOVERNOR) - système qui permet de garder la vitesse du rotor constante. Utilisé surtout en mode “ralenti élevé”.

REMISE DES GAZ - Une manoeuvre parfois nécessaire durant l’approche finale s’il s’avère que l’atterrissage comporte trop de risque, tels des objets sur la piste, une approche trop longue, etc. Le pilote fait alors une remise des gaz pour entreprendre un nouveau circuit pour retenter un nouvel atterrissage.

RENVERSEMENT - Cette figure de voltige figure consiste à effectuer une montée verticale puis à faire basculer l’avion sur le côté sur l'axe du lacet et redescendre verticalement.

RÉSONNANCE AVEC LE SOL - c’est un phénomène de résonnance entre un hélicoptère en vol stationnaire et le sol qui peut-causer des dommages structuraux à l’appareil. Les têtes de rotor de type “See-Saw” sont plus susceptibles à ce phénomène que les têtes flottantes. Ce phénomène est aussi plus fréquent au-dessus des surfaces pavées ou dures car elles n’absorbent pas ces vibrations.

RETRACTS - Abréviation anglaise pour train d’atterrissage rétractable ou celui-ci se replie dans le fuselage ou les ailes après le décollage.

ROTOR À TÊTE FLOTTANTTE - Un rotor à tête flottante a deux tiges servant d’essieu pour chacune des deux pales permettant plus de souplesse entre les deux pales.

ROTOR DE QUEUE - Aussi appelé rotor anti-couple. Petit rotor monté à l’arrière de l’hélicoptère dans le plan vertical qui sert à compenser le couple induit par le rotor principal et contrôler ainsi le lacet.

ROTOR PRINCIPAL - Grand rotor monté dans le plan horizontal d’un hélicoptère et qui en assure sa portance.

ROULIS - Mouvement de l’avion autour de son axe longitudinal ou axe de roulis. En voltige aérienne une rotation de 360 degrés autour de l’axe de roulis en vol horizontal s’appelle un tonneau.

RPM - Révolutions par minute.

RTF - Abréviation anglaise pour prêt-à-voler. Ces modèles sont vendus complets avec récepteur et émetteur, aucun assemblage requis.

RWY - Abréviation anglaise pour piste d’atterrissage.

Rx - Abréviation pour récepteur.

SANGLE DE SÉCURITÉ - Courroie ou cordon solide attachant la poigné de contrôle au poignet du pilote pour éviter d’échapper cette poigné. Accessoire obligatoire pour tout vol circulaire.

SAUT DE PUCES - Décollage, montée, descente et atterrissage sur une très courte distance. Technique utilisée pour les débutants pour se familiariser avec les commande d’élévateurs et de la manette des gaz.

SÉCURITÉ INTÉGRÉ (FAILSAFE) - Caractéristique des émetteurs programmables qui permet de prédéterminer la position de certains servos lors de la perte de signal. Par exemple, pour un avion, manette des gaz au ralenti et en léger virage.

SEE-SAW HEAD - Expression anglaise pour décrire une tête de rotor à balancier où les deux pales du rotor sont reliées par un même axe ou essieu, maintenant ainsi les deux pales solidaires sur le même axe. Système plus stable mains moins manoeuvrant qu’une tête flottante.

SEMI-ÉCHELLE - Modèle réduit constituant une réplique approximative d’un avion pleine grandeur. Par exemple en changeant les proportions.

SERVO - Un servo ou servomoteur est un moteur à courant continu ou un moteur sans balai (brushless), dont la position est vérifiée en continu et corrigée en fonction de la mesure. C’est donc un système asservi qui nous sert de levier de commande pour piloter les gouvernes de nos modèles.

SIGNAUX RADIO - Onde électromagnétiques modulée par l’information, transmise de l’émetteur vers le récepteur.

SIMULATEUR DE VOL TÉLÉGUIDÉ - Simulateur de vol sur ordinateur personnel qui permet de pratiquer votre loisir en toute sécurité dans le confort du foyer.

SOQUET - Source d’alimentation pour chauffer l’élément de la bougie glow d’un moteur thermique pour le démarrage. Aussi appelé “Glow Driver” en anglais.

SPIRALE - Manoeuvre de voltige où l’avion descend à la verticale tout en faisant des tonneaux. Manoeuvre dangereuse ou l’avion accélère rapidement.

SPONSON - Expression anglaise décrivant les courtes protubérances de la coque du fuselage d’un hydravion pour en augmenter la stabilité latérale dans l’eau.

STABILISATEURS - Parties fixes horizontales and verticales de l’empennage.

STATION DE CONTRÔLE AU SOL (SCS) - Ces stations sont équipées d’une antenne, d’un récepteur, d’un émetteur et d’un logiciel tournant sur un ordinateur au sol et qui traite la télémétrie reçue d’un véhicule aérien non-habité (UAV) et affiche différents paramètres comme sa position, sa vitesse et autres paramètres selon les détecteurs installés abord. Inclus parfois des images vidéo. Cette station peut également envoyer des commandes à l’appareil en vol.

STATO-RÉACTEUR - Le statoréacteur est un système de propulsion par réaction des aéronefs dont la poussée est produite par éjection de gaz issus de la combustion d'un carburant, généralement le kérosène. Il n'est constitué que d'un tube et ne comporte aucune pièce mobile, d'où le terme “stato” pour statique. Les statoréacteurs ne sont efficaces qu’à des vitesses supersoniques.

STUNT MODEL - Expression anglaise appliquée à un modèle pour vol circulaire spécifiquement conçu pour la voltige de précision. Ces modèles se caractérisent par l’interconnexion de l’élévateur avec les volets et par l’utilisation d’une aile de grande surface pour diminuer la charge alaire et obtenir une manoeuvrabilité maximum.

SUBJECTIF/SUBJECTIVE - Action basée sur une impression ou une opinion plutôt que sur des faits.

SUGGÈRE - Verbe utilisé dans le code de sécurité de MAAC pour recommander ou suggérer une autre façon de faire peut-être plus désirable.

SYNCHRONISATION DES AILETTES - Détermination du point ou angle des ailettes par rapport aux pales du rotor.

SYSTÈME D’ÉCOLAGE (Buddy Box) - Un système d’apprentissage au pilotage où l’émetteur de l’instructeur est relié, par câble ou sans fil, à l’émetteur de l’élève, permettant à l’instructeur de prendre le contrôle en cas de perte de contrôle par l’élève.

SYSTÈME DE VÉHICULE AÉRIEN NON-HABITÉ (UAS) - Les forces armées utilisent de plus en plus l’acronyme UAS (système aérien non-habité) pour désigner les UAV, soulignant que le véhicule lui-même n’est qu’un des éléments d’un ensemble complexe d’équipement au sol et en vol. Les robots utilisés au sol sont appelés véhicule terrestre non-habité (UGV) et les sous-marins autonomes sont appelés véhicules sous-marins autonomes (AUV) et les bateaux véhicules de surface autonomes (USV). La nouvelle réglementation de Transport Canada remplacera les termes “modèles d’aéronef” et “UAV” utilisés dans le RAC, par systèmes aériens non-habités.

TABLE DE DÉMARRAGE - Table qui permet de retenir un avion de façon sécuritaire pour la préparation d l’appareil et son démarrage.

TABLEAU À PINCES (PEG BOARD) - Méthode de gestion des fréquences utilisée pour les émetteurs dans la bande de 72 MHz. Les pilotes doivent mettre une pince sur le tableau dans la case correspondant à la fréquence utilisée.

TAIL DRAGGER - Expression anglaise pour décrire un avion à train d’atterrissage classique avec 2 roues principales sous les ailes et une roue de queue.

TANGAGE - Rotation autour de l’axe horizontal et transversal à la direction de l’appareil. Le mouvement de tangage est contrôlé par l’élévateur.

TAUX DE LACET CONTRÔLÉ “YAW RATE” (hélicoptère) - Terme utilisé pour décrire l’opération d’un gyroscope en mode maintien de cap. En plus de contrôler le lacet en ajustant le pas du rotor anti-couple, comme le fait un gyro conventionnel, ce type de gyro contrôle également le taux auquel l’appareil bouge en lacet.

TENDANCE À LA TRANSLATION (TRANSLATION TENDENCY) - En vol stationnaire, à cap constant, l’hélicoptère a tendance à se déplacer dans la direction de la poussé du rotor anti-couple.

TONNEAU EN BARIL (BARREL ROLL) - Une manoeuvre de voltige ou l’avion effectue une rotation de 360 degrés autour de son axe de roulis suivant une longue spirale horizontale.

TR OR T/R (Abréviation anglaise pour TAIL ROTOR - Rotor anti-couple nécessaire pour compenser le couple généré par le rotor principal.

TRACKING - Terme anglais pour décrire l’alignement du pas des pales. Si le pas de chacune des pales n’est pas rigoureusement le même, une des pales tendra à s’élever plus que les autres et donnera l’aspect d’un cône en vue latérale. Un bon ajustement des pales apparaîtra en vue latérale comme un disque horizontal et plat.

TRAIN D’ATTERRISSAGE - Le train d’atterrissage est la partie entre les roues d’un avion et les ailes ou le fuselage. Il peut être fixe ou mobile, on parle alors de train rentrant ou rétractable.

TRAIN D’ATTERRISSAGE TRICYCLE - Train d’atterrissage fixe constitué de deux roues principales et d’une roue de nez.

TRAINÉE - Force de résistance exercée sur un aéronefs en direction opposée à son mouvement. C’est-à-dire la force qui résiste au mouvement d’un appareil.

TRANSPORT CANADA (TC) - Transports Canada assume la responsabilité des politiques et des programmes du domaine des transports. Il promouvoit le transport sûr, sécuritaire, efficace et respectueux de l'environnement.

TRANSVERSE FLOW EFFECT (hélicoptères) - Expression anglaise utilisée lorsque l’hélico se déplace lentement, le vent relatif frappe la partie arrière du rotor avec un angle d’incidence plus faible que sur la partie avant du rotor. Ce phénomène, du au courant d’air vertical vers le bas généré par le devant du rotor peut induire des vibrations.

TREUIL ou GUINDEAU - Appareil utilisé pour lancer un planeur par l'intermédiaire d'un cordage, d'un câble qui s'enroule autour d'un cylindre horizontal (appelé “tambour”) actionné par un moteur.

TRINGLE (TIGE DE COMMANDE) - Une tige rigide qui transfère le mouvement du servo au guignol.

TRINGLE en Z - Façon de plier le bout d’une tige ou d’une tringle en forme de Z. Ce qui permet un attachement simple et sécuritaire au bras du servo ou au guignol d’une gouverne.

TROUSSE MOBILE - Essentiellement une boite à outil contenant les accessoires nécessaires à l’opération d’un modèle sur le terrain.

TURBOPROPULSEUR - Le turbopropulseur fonctionne sur le même principe que le turboréacteur, à ceci près que l’énergie de la turbine est récupérée pour faire tourner une hélice.

TURBORÉACTEUR - Est un moteur à réaction constitué par un compresseur qui comprime l’air entrant vers la chambre de combustion, dans laquelle est injectée le carburant. L’expansion des gaz combiné à l’air entrant génère une très grande poussée par l’expulsion de ces gaz vers l’arrière faisant tourner une turbine entrainant elle-même le compresseur grâce à un arbre.

TX - Abréviation pour émetteur.

TYPES DE ACCUMULATEUR - Lithium polymère, Lithium Ion, Lithium Fer (A123 ou LiFe), Lithium Manganèse, Nickel Cadmium (NiCad) et Nickel Hydrure métallique (NiMh).

UNDERSHOOT - Expression anglaise décrivant un atterrissage en amont de la piste.

V 1: Vitesse maximum à laquelle un avion peut interrompre le décollage sans dépasser le bout de la piste. Au-delà de cette vitesse, le décollage doit se poursuivre

V A: Vitesse de manoeuvre. Vitesse maximum à laquelle un avion peut effectuer des manoeuvres extrêmes sans risque d’excéder les contraintes maximums que peut subir la structure.

V FE: Vitesse maximum à laquelle un avion peut déployer les volets.

V MC: Vitesse minimum de contrôle aérodynamique. Vitesse minimum à laquelle un avion bimoteur peut maintenir le contrôle latéral (palonnier) dans le cas de défaillance d’un moteur.

V MO: Vitesse opérationnelle maximum.

V NE: Vitesse à ne pas dépasser.

V NO:Vitesse normale d’opération.

V R: Vitesse de rotation Vitesse à laquelle le nez de l’appareil est soulevé pour amorcer le décollage.

V SO: Vitesse de décrochage au poids total maximum autorisé (MTWA), train sorti, volets déployés, altitude 0, atmosphère normalisé (ISA)

V X: Vitesse de montée optimum, moteurs nominaux.

V XSE: Vitesse de montée optimum, un moteur en panne.

V Y: Vitesse optimum pour le taux maximum de montée, moteurs nominaux.

V YSE: Vitesse optimum pour le taux maximum de montée, un moteur en panne.

VÉHICULE AÉRIEN NON-HABITÉ (UAV) - Aéronef entraîné par moteur, autre qu’un modèle réduit d’aéronef, conçu pour effectuer des vols sans intervention humaine à bord. L’utilisation des UAV à des fins non-récréatives est essentiellement ce qui les distinguent des modèles réduits.

VENT ARRIÈRE - Vent qui souffle dans la même direction que vole l’avion. Voler par vent arrière augmente la vitesse par rapport au sol.

VENT RABATTANT (DOWNWASH) - Déflexion de l’air perpendiculairement à la direction du mouvement de l’aile.

VENT RELATIF - Vitesse et direction du vent relativement à l’aéronef en vol.

VENT TRAVERS - Vent perpendiculaire à la direction de l’avion. Le segment vent travers est une partie du circuit d’atterrissage. Lorsque le vent n’est pas dans l’axe de la piste, le vent travers est sa composante normale à la piste.

VERROUILLAGE HYDRAULIQUE - Lorsque du carburant s’infiltre dans le cylindre d’un moteur thermique empêchant le mouvement du piston et donc empêchant de lancer le moteur.

VISIBILITÉ DIRECTE (en anglais Line of Sight (LOS) / Visual Line-of-Sight or VLOS) - Signifie un contact visuel directe et sans aide avec l’appareil de façon à pouvoir le contrôler en toute sécurité, de bien percevoir sa position et de pouvoir surveiller l’espace aérien qui l’entoure afin d’éviter toute collision. Tel que défini par transport Canada, la distance latérale maximum entre le pilote et son appareil ne doit pas dépasser 500m.

VITESSE AU SOL - Vitesse réelle de l’avion par rapport au sol. La vitesse au sol est la somme de la vitesse de l’appareil et de la vitesse du vent compte tenu de sa force et de sa direction par rapport à l’avion.

VITESSE DE CHUTE - La vitesse à laquelle un appareil perd de l’altitude, particulièrement en vol plané par temps calme.

VITESSE ROTATIONNELLE - Terme utilisé pour exprimer la variation de la vitesse de l’écoulement d’air le long des pales du rotor

VOILURE EN FLÊCHE - Inclinaison vers l’arrière de l’aile de l’emplanture au bout d’aile de façon à ce que le bord d’attaque est oblique à la direction de l’écoulement d’air, aussi appelée ile delta.

VOILURE TOURNANTE - Terme qui décrit les pales du rotor principal d’un hélicoptère.

VOL DE PENTE - Utilisation par un planeur des courants ascendant générés par le vent qui souffle sur une falaise.

VOL RECTILIGNE EN PALIER - Vol en ligne droite à altitude constante Un avion bien balancé et bien compensé devrait voler droit et en palier pour une position neutre des manches.

VOL STATIONNAIRE ou SUR-PLACE - une manoeuvre qui consiste à maintenir l’hélicoptère stationnaire au-dessus du sol.

VOL-EN-IMMERSION (First Person View, FPV) - Le vol en immersion (ou FPV) est un procédé qui consiste à diriger un modèle radiocommandé (avion, hélicoptère, etc.) par l’intermédiaire d’une caméra sans fil et d’un écran ou de lunettes vidéo. Une caméra est embarquée sur le modèle et le pilote dirige son modèle en visualisant l’image restituée par la caméra. Une liaison traditionnelle est également utilisée pour acheminer les commandes à l’appareil

VOLET À FENTE - Volet qui, lorsque déployé, expose une fente longitudinale augmentant l’écoulement d’air sur le bord de fuite.

VOLET D’INTRADOS - Volet qui est une partie intégrante de l’aile sous le bord de fuite, contrairement à un volet conventionnel ou une partie du bord de fuite est déployé.

VOLET-AILERON ou “FLAPERON” - Gouverne sur le bord de fuite d’une aile servant simultanément d’aileron et de volet. Dans ce cas il est nécessaire d’utiliser un émetteur avec capacité de programmer ce mixage.

VOLETS - Surface profilée articulée au bord de fuite d’une aile entre les ailerons et le fuselage. Ces surfaces servent à augmenter la portance et la trainée de l’aile de façon à permette à l’appareil de ralentir lors de l’approche. L’utilisation de volets requiert un système de commande d’au moins 5 voies

VOLETS FOWLER - Nom du système de volets ou ceux-ci se déploient en glissant vers l’arrière et le bas de façon à permettre un écoulent d’aire entre l’aile et le volet tout en augmentant la surface portante de l’aile.

VOLTIGE AÉRIENNE - Ou acrobatie aérienne, toute manoeuvre ou série de manoeuvres qui incluent des tonneaux, boucles, vrilles etc.

VRILLE - Manoeuvre initiée par un décrochage où l’avion s’engage dans un mouvement de lacet avec l’aile intérieure décrochée et l’aile extérieure volante.

WOOF AND POOF (hélicoptères) - Terme anglais utilisé pour décrire le bruit que font les pales du rotor quand elles sont soudainement désalignées.

ZONE BÂTIE - Une zone peuplée telle une ville, village ou hameau.